+ Vous êtes ici : Accueil > Les jeux
+ 5 jeux au hasard...
   2015    Sushi Go !
Pour 2 à 5 joueurs

Le thème :
Cuisine japonaise
Sushi

But du jeu :
Cumuler le plus de points à l’issue des trois manches du jeu.

Descriptif éditeur :
Dans la lignée de Perlinpinpin ou Les bâtisseurs moyen-âge, Cocktail vous invite à devenir le roi des restaurants japonais avec SUSHI GO ! Ouvrez la petite boîte métallique, sortez les deux paquets de cartes, c’est parti…

Les sushis prennent le maki.
Imaginez un restaurant à sushis doté d’un tapis roulant où défilent les mets, comme dans les meilleurs enseignes du monde. Bon…le tapis ne rentrait pas dans la boîte et est un peu onéreux (un peu…) mais l’auteur, l’Australien Phil Walker-Harding, a la solution. En mêlant habilement la thématique des délices d’Asie et le mécanisme du ‘je prends et je passe’, on s’y croirait !
La boîte de SUSHI GO ! contient 108 cartes parmi lesquelles des Tempuras, des Sahimis, des raviolis, des makis, des sushis, du wasabi, des baguettes et des desserts. Une partie se joue en trois manches à l’issue desquelles le vainqueur sera désigné.
On commence par mélanger toutes les cartes et en distribuer un certain nombre à chaque joueur (7 à 5 joueurs, 8 à 4, 9 à 3 et 10 à 2 joueurs). Tout le monde regarde ses cartes en se gardant bien des yeux curieux de ses adversaires. Les joueurs choisissent, simultanément, une carte de leur main qu’ils posent face cachée devant eux.
Quand tout le monde a choisi, chacun révèle sa carte puis passe l’ensemble de ses cartes restantes à son voisin de gauche.
De fait, on reçoit celles de son voisin de droite, dans lesquelles on choisit une carte qu’on pose avant de la révéler puis de passer les restantes à son voisin de gauche… et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les joueurs posent une dernière carte.

Un coup de baguettes magiques.
Bien entendu on ne choisit pas sa carte au hasard ! On tente d’engranger les mets du même type, d’allier wasabi et sushi, de mettre de côté des desserts, etc. Ainsi, à la fin de la manche, quand toutes les cartes ont été posées, celui qui possède le plus de makis engrange 6 points et le second 3. Une paire de tempuras rapporte 5 points (seule elle ne vaut rien). Trois cartes Sashimis valent 10 points (autrement 0), les raviolis ont une valeur exponentielle selon leur nombre. Les sushis valent 1 à 3 points, mais sur un wasabi, leur valeur est triplée. La carte wasabi, seule, ne vaut strictement rien.
Enfin, la carte baguette a un effet particulier. Elle sert, en quelque sorte, de coup d’attente. En effet, si vous choisissez de poser une carte baguette devant vous, vous pourrez, lors d’un tour prochain, choisir une carte normalement puis, avant que tout le monde ne révèle son choix, crier Sushi Go ! et choisir une seconde carte de votre main, avant de remettre la carte baguette parmi les cartes à passer à votre voisin.
À la fin de chaque manche, toutes les cartes sont défaussées et mélangées à nouveau, sauf les cartes dessert que chaque joueur conserve. Ce n’est en effet qu’après les 3 manches que celles-ci seront comptabilisées. Le joueur en possédant le plus gagne 6 points mais surtout, le joueur en ayant le moins perd 6 points !
Au terme des 3 manches, le joueur cumulant le plus de points est déclaré vainqueur.

Le cadet de mes sushis ?
Je prends et je passe, tel est le principe simple de SUSHI GO ! Reste à bien faire fonctionner sa mémoire, à faire des sacrifices, à construire, à faire à chaque fois le bon choix dans la main reçue, voire à prendre une carte juste pour embêter un adversaire.
Rapide, simple, efficace, c’est sans doute la bonne recette pour les meilleurs sushis !

Ce que j’en pense :
Sushi go ! est un jeu de cartes basé sur la mécanique du draft. Chaque joueur a en main un nombre de cartes qui varie en fonction de nombre de joueurs, puis tout le monde, simultanément, choisira une carte qu’il gardera face cachée devant lui. Tout les joueurs révéleront ensuite leur carte en même temps, puis passeront à leur voisin de gauche les cartes restantes, et ainsi de suite jusqu’à la dernière carte révélée. Cet ensemble de tours de jeu constitue une manche. Une partie en compte trois. Le décompte des points, au terme de chaque manche, se fera par :
- Points directs,
- Majorité de cartes,
- Combinaisons de cartes.
Une fois le décompte effectué et noté, les cartes utilisées sont défaussées (sauf les cartes desserts qui ne seront comptées qu’à l’issue de la troisième manche) et une nouvelle manche commence. Le vainqueur sera celui qui aura le plus de points.

Petit jeu sympathique, non sans rapport avec Sushi Draft, mais en un peu plus réflexif, sushi go ! est un bon jeu pour appréhender la mécanique du draft, avant de se lancer dans Medieval Academy ou Seven Wonders, autres jeux basés sur la même mécanique, mais avec plus de profondeur. Les illustrations sont colorées et assez
humoristiques. La présence des cartes baguettes et wasabi apportent un peu (très peu) de stratégie, tout en conservant l’aspect léger des parties. Les cartes étant amenées à être manipulées souvent, une boîte pouvant accueillir les protège-cartes aurait été bienvenue.
Au final, Sushi go ! est un jeu que l’on pratiquera en famille, ou avec des joueurs confirmés pour combler 15 minutes.

Ce jeu s’adresse :
Public familial.

Les points positifs :
Illustrations humoristiques,
Règles simples,
Jeu rapide.

Réserves :
Tout le monde n’aime pas les sushis...
Stratégie très limitée.

Matériel :
Une belle boîte métal pour des cartes au graphismes drôles, sympathiques et très lisibles.

La fiche du jeu Sushi Go ! sur Jedisjeux.

La fiche du jeu Sushi Go ! sur Tric Trac.

8 ans et +
env. 15 minutes
Combinaisons, Majorité, Draft
Phil Harding
Nan Rangsima
  © 2017 PhilÔjeux.fr .