+ Vous êtes ici : Accueil > Les jeux
+ 5 jeux au hasard...
   2015    Lords of Scotland
Pour 2 à 5 joueurs

Le thème :
Clans écossais

But du jeu :
Dès qu’un joueur possède des partisans totalisant une force de 40 ou plus à la fin d’une manche, le joueur disposant de la force la plus importante remporte la partie.

Descriptif éditeur :
Avez-vous l’audace et le sang-froid nécessaire pour devenir le roi ? Recrutez de nouveaux soldats et construisez votre armée pour faire face à vos rivaux ; c’est là le seul moyen de vous prouver sur le champ de bataille ! À travers des combats sans merci, vos adversaires n’auront d’autre choix que de s’incliner devant vous.

Ce que j’en pense :
Dans Lords of Scotland, vous incarnez un seigneur d’Ecosse qui tente de devenir roi. Les écossais n’ayant pas la réputation de gens dociles, le couronnement ne se fera qu’après une victoire au terme de plusieurs combats.
Le jeu comporte 9 clans écossais, représentés par des cartes dont la force varie de 1 à 12 (le dernier clan ne comporte que 2 cartes de valeur 12 et ne sera introduit dans le jeu qu’après quelques parties). Les cartes possèdent aussi un rang, utilisé en cas d’égalité, et un pouvoir, équivalent pour un même clan.
Le combat va se dérouler en une suite de manches appelées escarmouches.
Chaque joueur commence avec 5 cartes en main.
Avant une escarmouche, un nombre de cartes correspondant au nombre de joueurs est dévoilé. Ces cartes sont appelées partisans et seront choisies en fin de manche par les joueurs en fonction de leur rang dans la bataille. Les points de forces seront alors des points de victoire en fin de partie.
Ensuite, 5 cartes sont placées, face cachées, près de la pioche. Elles représentent les recrues et correspondent aux 5 tours d’une escarmouche.
Le joueur qui à l’initiative retourne une carte recrue et peut :
- recruter : prendre une recrue, l’ajouter à sa main et remplacer la carte choisie par une autre de la pioche.
ou
- Engager un allié : jouer une carte de sa main (face visible ou cachée) et la poser devant soi. Ces cartes représentent les combattants alliés. Seuls, les combattants visibles pourront, sous certaines conditions, déclencher leur pouvoir.

Après le cinquième tour de jeu, la manche se termine et chaque joueur confronte la force de ses alliés avec celle des autres joueurs. Celui dont l’armée est la plus forte choisira le premier parmi les partisans disponibles, et ainsi de suite en continuant dans l’ordre décroissant. Les cartes jouées sont défaussées et une nouvelle manche commence. La partie s’arrêtera lorsqu’un joueur totalisera une force de 40 ou plus parmi ses partisans. Deviendra roi d’Ecosse le joueur totalisant le plus de points.

Lords of Scotland est un jeu riche, très riche, et nécessitera quelques parties avant d’en maîtriser toutes les subtilités. Grâce au pouvoir des cartes, l’interaction est constante et il faudra rester très vigilant sur le développement des armées adverses. Il faudra aussi choisir entre essayer de constituer une armée d’un même clan (et ainsi doubler sa valeur) ou jouer des combinaisons de pouvoirs pour déstabiliser et affaiblir les groupes ennemis.
La gestion de sa main sera aussi importante puisque les cartes seront conservées d’une escarmouche à l’autre.
La règle est simple, mais dense, et il ne faudra pas hésiter à la relire pour ne pas oublier de détails (mode d’activation des pouvoirs par exemple...) qui pourraient modifier la mécanique excellente du jeu.
Les parties sont rapides et s’enchaînent, avec autant de plaisir quelque soit la configuration du nombre de joueurs. Très tactique à deux, le jeu sera beaucoup plus chaotique à cinq, mais les guerres claniques écossaises n’étaient pas non plus très organisées, alors...
Le prix, le format de la boîte, la durée des parties et la richesse tactique en font un petit jeu à posséder absolument pour tous ceux aimant les jeux de cartes rapides, vifs et tactiques.
Une réussite.

Ce jeu s’adresse :
Public familial habitué à jouer
Joueurs confirmés

Les points positifs :
Règle simple,
Parties rapides,
Interaction et choix tactiques omniprésents.

Réserves :
Quelques parties nécessaires avant de bien maîtriser le jeu.

Matériel :
Les cartes sont de bonne qualité, bien que peut-être un peu fragile compte tenu de leur manipulation continuelle. On peut aussi les ranger dans des protège-cartes, mais alors il faudra enlever le thermoformage de la boîte. Les illustrations sont magnifiques, avec un petit reproche toutefois quant à certaines couleurs difficilement identifiables en cas de luminosité faible.

La fiche du jeu Lords of Scotland sur Jedisjeux.

La fiche du jeu Lords of Scotland sur Tric Trac.

14 ans et +
env. 30 minutes
Management, choix de cartes, Réflexion – Tactique, Majorité, Pioche
Richard James
Chris Quilliams
  © 2017 PhilÔjeux.fr .