+ Vous êtes ici : Accueil > Les jeux
+ 5 jeux au hasard...
   2015    Mysterium
Pour 2 à 7 joueurs

Le thème :
Ésotérisme

But du jeu :
Mysterium est un jeu d’enquête coopératif dans lequel tout le monde perd ou tout le monde gagne. Tous les joueurs sont unis par un but commun : découvrir la vérité sur la mort du fantôme qui hante le manoir et lui apporter la paix !

Descriptif éditeur :
Percez le secret du Manoir Warwick...
Dans les années 20, M. MacDowell, brillant astrologue clairvoyant pénètre dans sa nouvelle demeure lorsqu’il ressent immédiatement une présence surnaturelle. Il décide alors de rassembler les plus éminents médiums de son temps pour une séance de spiritisme exceptionnelle. Ils auront 7 heures pour entrer en contact avec le fantôme et résoudre un très ancien mystère…

Incapable de parler, le fantôme amnésique communiquera avec les médiums au travers de visions (cartes illustrées).

Ils devront interpréter les images pour aider le fantôme à se remémorer les circonstances de sa mort (qui ? où ? quelle arme ?). Plus ils coopéreront et devineront juste, plus il sera facile de trouver le bon coupable.

Ce jeu d’ambiance innovant, palpitant et immersif est un des jeux les plus attendus de 2015. Il revisite les jeux d’enquête et de coopération avec un gameplay asymétrique. Que vous incarniez un médium ou le fantôme, vous vous amuserez beaucoup à essayer de deviner ce que les autres joueurs ont dans leurs têtes !

Entrez, prenez un siège et laissez vous guider par votre sixième sens !

Ce que j’en pense :
Mysterium est tout d’abord un jeu coopératif : tous les joueurs gagnent ou tous perdent. Un des joueurs prendra le rôle du fantôme (âme de quelqu’un tué dans le manoir, rôle muet) et les autres seront les médiums (chargés de découvrir le coupable, le lieu et l’arme du crime). Bien entendu, les expériences de jeu seront différentes selon le rôle que l’on a.
La préparation du jeu est très importante et nécessitera quelques minutes. En effet, durant la partie, le fantôme se cachera derrière un paravent à l’intérieur duquel des emplacements permettront d’attribuer secrètement à chaque joueur un personnage soupçonné de meurtre, un lieu et une arme du crime.
Une fois la préparation effectuée, le jeu se déroulera en deux phases : la reconstitution (sept tours maximum) et la révélation du coupable.
Lors de la première phase, pendant laquelle les communications entre joueurs sont autorisées (et même encouragées), le fantôme devra envoyer à chaque médium des visions (cartes illustrées parmi une main de sept) chargées faire découvrir, dans l’ordre, un personnage, ainsi qu’un lieu et une arme supposés du crime. Si le fantôme est en manque d’inspiration, il pourra toujours échanger sa main contre sept autres cartes en utilisant des jetons corbeau (en nombre limité bien entendu). Quand l’esprit a envoyé des visions à tous les médiums, il retourne le sablier, et avant que celui-ci ne soit écoulé, chaque joueur devra avoir désigné la carte médium personnage/lieu/objet vers laquelle il pensera avoir été orienté. Les joueurs pourront aussi dans le même temps jouer des jetons clairvoyance qui leur permettront de gagner des indices supplémentaires en fin de partie. Une fois le temps du sablier écoulé, le fantôme se manifestera (toujours sans parler) et indiquera à chacun s’il a, ou non, réussi à désigner la bonne carte. Au terme de cette première étape, tous les joueurs devront avoir retrouvé leur personnage, leur lieu et leur arme. On passera alors à la deuxième phase. Dans le cas contraire, la partie est perdue pour tout le monde.
La deuxième phase est la révélation du coupable. Lors de celle-ci, chaque médium va étaler son groupe de trois cartes (personnage, lieu, arme) sur la table, visible par tous. De son côté, le fantôme va secrètement déterminer quel sera le groupe du véritable coupable et va choisir trois cartes Vision (illustrées) qui se rapporteront chacune à l’un des éléments du groupe (personnage, lieu, arme). En fonction de l’utilisation des jetons clairvoyance lors de la phase précédente, les médiums pourront consulter une, deux ou les trois cartes et devront, sans communiquer cette fois-ci, voter pour le groupe dont ils pensent détenir le coupable. Lorsque tout le monde a voté, on révèle les votes et le véritable coupable.
« Si le groupe désigné par les médiums contient le véritable coupable, alors l’ensemble des joueurs remporte la partie et l’esprit du fantôme est libéré !
Dans le cas contraire, c’est un échec et il faudra attendre la prochaine nuit de Samhain pour tenter de résoudre le mystère du manoir.... »

Mysterium est un excellent jeu. On est tout d’abord conquis par le superbe matériel qui procure une très bonne immersion dans le thème. Les trois niveaux de difficulté inclus dans la règle permettent un bon équilibre des parties et l’utilisation des corbeaux restreint les blocages.
La durée de jeu est acceptable pour un public familial, avec une règle simple, très illustrée et compréhensible par tous.
L’ambiance des parties sera en grande partie distillée par le fantôme. Il vaudra donc mieux laisser à cette place un joueur expérimenté.
Les mécanismes font immanquablement penser au Cluedo et à Dixit (du même éditeur) dont le savant mélange est une réussite. On peut s’attendre toutefois au même reproche que pour Dixit, à savoir que jouer souvent avec des mêmes personne entraînera forcément des automatismes carte/réactions. On espère donc déjà de futures extensions de cartes.
Je pense que la satisfaction de jouer sera optimum à partir de 4 joueurs. Jouer à 2 ou 3 nécessitera quelques aménagements décrits dans la règle.
Enfin, l’aspect coopératif du jeu permettra d’y jouer avec les plus jeunes.

Une grande réussite.

Ce jeu s’adresse :
Joueurs expérimentés,
Public familial,
Grand public.

Les points positifs :
Superbe matériel pour une excellente immersion dans le thème,
Différents niveaux de difficulté,
Règle simple et compréhensible par tous,
Mécanismes originaux,
Ambiance dégagée.

Réserves :
Nécessité d’avoir un fantôme performant pour une bonne ambiance,
Apparition d’automatismes cartes/réactions en jouant souvent avec les mêmes personnes.

Matériel :
Superbe, tout est pensé pour une immersion optimale dans le thème ésotérique. L’écran du fantôme est magnifique, les 192 cartes (Médium, Fantôme et Vision) sont superbement illustrées. Les différents plateaux (horloge, progression), ainsi que les différents jetons (marqueurs et jetons clairvoyance) sont en carton épais. Les étuis représentent les portraits des six médiums, auxquels sont associés six pions intuition en plastique.
On pourra peut-être regretter des marqueurs niveau de clairvoyance un peu petits.

A noter : pour parfaire l’immersion, une musique d’ambiance est téléchargeable sur le site de l’éditeur, accessible en cliquant ici.

La fiche du jeu Mysterium sur Jedisjeux.

La fiche du jeu Mysterium sur Tric Trac.

10 ans et +
env. 42 minutes
Coopération – Alliance, Déduction - Observation
Oleksandr Nevskiy
Oleg Sidorenko
Xavier Collette
Igor Burlakov
  © 2017 PhilÔjeux.fr .