+ Vous êtes ici : Accueil > Les jeux
+ 5 jeux au hasard...
   2014    Gloom
Pour 2 à 4 joueurs

Le thème :
Horreur
Humour noir

But du jeu :
Il s’agit d’infliger aux membres marginaux et misanthropes d’une famille excentrique les plus effroyables tragédies avant de leur accorder la consolation bien méritée du trépas. Le jeu s’achève dès qu’une famille est entièrement décimée. Chaque joueur additionne les points de Pathos visibles sur chacune des cartes de ses personnages défunts pour obtenir leur score d’Estime de soi, puis fait le total pour obtenir son score de Famille. Le joueur dont le score de Famille est le moins élevé est déclaré vainqueur.

Descriptif éditeur :
Dans le jeu de cartes Gloom, vous prenez en main le destin des membres marginaux et misanthropes d’une famille excentrique.

Le but du jeu, aussi funeste soit-il, n’en demeure pas moins simple : il s’agit pour vous de leur infliger les plus effroyables tragédies avant de leur accorder la consolation bien méritée du trépas.

Vous jouerez sur vos personnages d’horribles malheurs, comme Chassé par des Caniches ou Nargué par des Nains, tout en réconfortant ceux de vos adversaires avec force mariages et heureuses occasions.

Les cartes transparentes révèlent ou dissimulent les effets de celles qu’elles recouvrent. À la fin, le total que vous voyez au travers détermine votre score.

Que l’âme la plus tourmentée l’emporte !

Ce que j’en pense :
Chaque joueur dispose, visibles devant lui, 5 cartes Personnage issus d’une même famille et pioche une main de 5 autres cartes.
Parmi les cartes à disposition, il y a :

  • des cartes Modificateur, qui vont modifier, en négatif ou positif, les points de Pathos,
  • des cartes Evénement avec un effet immédiat,
  • des cartes Mort Prématurée qui transforment des personnages vivants et inutiles en personnages morts rentables.

A son tour, chacun peut effectuer 2 actions (parmi jouer, défausser 1 carte, ou passer), puis compléter sa main à 5 cartes si besoin. il sera néanmoins interdit de jouer une carte mort prématurée en deuxième action.
Le jeu se terminera lorsqu’une famille sera totalement décédée. Il suffira alors de compter les points de Pathos visibles sur les cadavres. Le joueur qui en comptera le moins sera déclaré vainqueur.

Ce qui fait tout le charme de Gloom, c’est son humour parfaitement décalé, non sans rapport avec l’univers délirant de la famille Addams. Il faudra en effet affubler les membres de sa famille des maux les plus terribles de façon à ce que diminue leur niveau de Pathos. A contrario, on pourra jouer des événements heureux sur les personnages des familles adverses pour le leur faire augmenter.
Il y a de plus dans Gloom une dimension narrative (induite par les cartes) non négligeable, voire même indispensable, pour insuffler au jeu l’ambiance et le petit grain de sel délirant qui feront essentiellement l’intérêt des parties.
Côté mécanismes, on reste dans le classique pour un jeu de ce type (Management, choix de cartes / Combinaisons) si ce n’est les cartes transparentes qui mettront en valeur les différents modificateurs.
Le hasard inhérent à tout jeu de cartes, associé à certains effets dévastateurs des cartes Evénements - et le chaos qui en découle - rebuteront les gros tacticiens.

Mais pour peu qu’on accepte le second degré et qu’on s’implique activement à la narration d’histoires loufoques et délirantes induites par les Textes d’ambiance des cartes, ou pourra apprécier le jeu et passer un excellent moment ludique. De plus, après quelques parties, une bonne connaissance des cartes permettra d’élaborer un soupçon de stratégie. A déconseillé tout de même aux joueurs introvertis.

Ce jeu s’adresse :
Grand public.

Les points positifs :
Thème décalé et second degré,
Ambiance assurée si l’aspect narratif est respecté.

Réserves :
Hasard et chaos très présents,
Risque d’ennui si l’on n’adhère pas au thème.

Matériel :
Les 110 cartes en Rhodoïd transparent sont bien pensées et mettent en valeur les mécanismes ludiques développés dans le jeu. Les illustrations participent à l’ambiance. Je doute néanmoins qu’une utilisation prolongée laisse les cartes intactes. On aurait de plus aimé un conditionnement un peu plus solide car la boîte en carton léger sera très vite abîmée.

La fiche du jeu Gloom sur Jedisjeux.

La fiche du jeu Gloom sur Tric Trac.

14 ans et +
env. 60 minutes
Combinaisons, Affrontement, Management, choix de cartes
Keith Baker
Scott Reeves
  © 2017 PhilÔjeux.fr .