+ Vous êtes ici : Accueil > Les jeux
+ 5 jeux au hasard...
   2016    Via Nebula
Pour 2 à 4 joueurs

Le thème :
Architecture
Médiéval fantastique

But du jeu :
Accumuler des points (représentant gloire, prestige et richesse) au cours de la partie (principalement en réalisant des contrats et en ouvrant des exploitations). Le joueur qui termine la partie avec le plus grand nombre de points est déclaré vainqueur.

Descriptif éditeur :
Nebula a besoin de vous tous… Mais un seul l’emportera !

Reconstruisez Nebula, la vallée envahie par les brumes ! Pour cela, les joueurs devront développer exploitations, réseau de transport et bâtiments. Chaque édifice rapportera non seulement des points, mais aussi des bénéfices à son bâtisseur. Mais un joueur seul ne pourra pas réaliser tous ses objectifs : Via Nebula est un jeu de « coopétition ».

Il faudra collaborer pour construire des routes et les ressources les plus lucratives. Les ressources sont à disposition de tous les joueurs, mais les édifices ne sont accessibles que pour un joueur : celui qui s’empressera d’en lancer le chantier ! Au final, un seul joueur l’emportera.
Planifiez, bâtissez et soyez plus malin que les autres !

La coopétition : coopérez pour l’emporter sur les autres !

Le dernier jeu de Martin Wallace : original tout en restant classique !

Des illustrations et une ambiance pour les familles et les joueurs expérimentés.

Ce que j’en pense :
Dans Via Nebula, chaque joueur dispose à son tour de deux actions qu’il peut choisir parmi six disponibles (faire deux actions identiques est autorisé). Il peut :

  • - Poser un artisan pour ouvrir une exploitation. Les ressources ainsi révélées seront disponibles pour tous les joueurs. Le joueur reçoit alors un jeton disposant d’un nombre variable de points de victoire. Il ne pourra récupérer son artisan que lorsque l’exploitation sera vide.
  • - Poser un chantier. On ne peut poser un chantier que sur une certaine sorte de terrain. Ils serviront à entreposer les ressources en attente de construction.
  • - Explorer une zone de brume en la recouvrant d’une tuile représentant une zone de plaine vide.
  • - Explorer une forêt pétrifiée en la recouvrant d’une tuile représentant une zone de plaine vide. Cette action consomme les deux points d’action disponibles.
  • - Transporter une ressource d’une exploitation jusqu’à un chantier en empruntant uniquement des tuiles représentant des zones de plaine vide.
  • - Construire un bâtiment.

Lorsqu’un joueur construit un bâtiment (combinaison de ressources), il reçoit une carte correspondant au type de bâtiment érigé sur laquelle figure un nombre de points de victoire variant en fonction du nombre de ressources utilisées.
Celui qui construit son dernier bâtiment déclenche la fin de partie et chacun de ses adversaires aura alors un dernier tour.

On compte ensuite les points (jetons + cartes + tuiles exploration découvertes) auxquels on soustrait les ressources non utilisées en sa possession.

Le joueur ayant le plus de points remporte la partie.

Via Nebula est un jeu au thème anecdotique dont l’intérêt réside essentiellement en la corrélation de mécanismes classiques qui donnent des parties fluides et intenses.

La simplicité relative des actions disponibles cache en fait un jeu aux aspects tactiques déterminants et le fait de rendre les ressources des exploitations utilisables par tous implique dès le début de la partie des choix stratégiques de placement importants. Il faudra bien avoir en tête que de nombreuses actions pourront aussi avantager les adversaires (ressources et routes), ce qui confère également au jeu une bonne dose d’opportunisme.

L’interaction entre les joueurs est suffisamment importante pour contraindre chacun à prévoir ses coups à l’avance et, en présence de joueurs confirmés, la moindre petite erreur pourra avoir des conséquences difficilement rattrapables.

La présence du double plateau de jeu (un côté débutant et un côté expert) permet un apprentissage aisé des règles et offre une bonne jouabilité avec de jeunes joueurs.

A l’instar d’un Splendor, les Space Cowboys nous gratifient à nouveau d’un jeu au thème plaqué mais d’une grande profondeur tactique et opportuniste. Les règles et mécanismes très simples permettent une appréhension très rapide du jeu, dont chaque action devra être pensée et réfléchie. Un bon jeu sans être exceptionnel.

Ce jeu s’adresse :
Public familial
Joueurs confirmés

Les points positifs :
Règles et mécanismes très simples, tout à fait compréhensibles par les plus jeunes (9-10 ans avec des enfants ayant l’habitude de jouer),
Tactique et opportunisme importants pour des joueurs exigeants,
Réelle interaction.

Réserves :
Thème plaqué inexistant,
Durée de vie (le jeu va-t-il résister aux nombreuses parutions prévues) ?
Pas convaincu par le jeu à deux. Meilleures configurations à 3 ou 4.

Matériel :
Les Space Cowboys nous ont habitué à du matériel de qualité et Via Nebula ne déroge pas à la règle. De nombreuses tuiles, jetons et un plateau de jeu en carton épais. Des cartes de bonne qualité aux illustrations naïves et agréables façon BD. Des plateaux individuels en carton souple regroupant les différentes actions possibles. Enfin, de nombreux bâtiments, artisans et ressources en bois sculptés et colorés. Malheureusement, le tout est fourni avec un thermoformage peu pratique qu’il faudra manipuler avec précaution pour ne pas abîmer les jetons en carton ou pour ranger et sortir les différentes pièces en bois (cela devrait être corrigé dans les futures éditions).

La fiche du jeu Via Nebula sur Jedisjeux.

La fiche du jeu Via Nebula sur Tric Trac.

10 ans et +
env. 60 minutes
Gestion, Tuiles / Action
Martin Wallace
Vincent Joubert
  © 2017 PhilÔjeux.fr .